Un match de gala très disputé

Avant-match :

Nous sommes à Carcassonne, au stade Albert-Domec, pour la dernière journée de Pro D2. Les rencontres sont en multiplex à 18H30. Le match opposera Carcassonne à Angoulême. Carcassonne a été battu à Grenoble, dernier barragiste pour l’accession en Top 14. Le match en retard qui opposait Grenoble à Vannes a été remporté par les grenoblois. Carcassonne ne peut en aucun cas espérer monter car l’écart de points est trop important. Cette saison, Angoulême a marqué 41 points, c’est le dernier de ce championnat. Quoi qu’il arrive, cette équipe sera reléguée en Fédérale 1, à l’issue de ce match. Pour les deux équipes, c’est un match de gala pour terminer la saison sur une bonne note. Certes, nous allons assister à un match sans enjeu, mais qui peut basculer d’un côté comme de l’autre.

Les compositions :

CARCASSONNE : Usarche, Sauveterre, Azar; Van Der Merwe, Dry; Dyer, Meïté, Koffi; Pichon, Mouchous; Gorgis, Martocq, Le Bourhis, Jasmin; Tui.

SOYAUX-ANGOULEME : Goginava, Avei, Vartan; Jourdan, Sutiashvili; Belzons, Witt, Copeland; Ompraret, Ugalde; Etcheverry, Pehau, Naqiri, Raivono; Laffite.

Le film du match :

A 18 heures 30, le match commence, sous le soleil mais avec beaucoup de vent. Le match part très fort, le SAXV obtient une pénalité sur sa première attaque. Elle est réussie dès la première minute et les visiteurs mènent (0-3). Sur ses attaques, Carcassonne fait preuve de manque de concentration, rend les ballons facilement à l’adversaire et se met en difficulté. Heureusement pour eux, à la 4e minute, l’homme de la situation c’est Koffi qui marque en trouvant les bon espaces tout en vitesse. Cet essai est transformé par Mouchous, le ballon tape le poteau et rentre (3-7).

Jasmin est remplacé pour un problème aux côtes. A la 15e minute, c’est Martocq qui profite de la passivité de la défense adverse pour inscrire un essai, la transformation sera ratée à cause du vent qui déporte énormément le ballon (12-3). Un en-avant non sifflé pénalise l’USC, car Soyaux-Angoulême en profite pour marquer un essai en bord de touche qui réduit l’écart. Peau s’occupe de transformer (12-10).

Lors de la 24e minute, Angoulême confirme sa bonne forme et renverse le match en inscrivant un nouvel essai transformé, mais c’est finalement Carcassonne qui aura le dernier mot à la mi-temps. Sur la sonnerie, Seguy marque et Mouchous transforme. Le score à la pause est de 19 à 17.

Le match reprend et les carcassonnais profitent d’une pénalité réussie par Mouchous pour prendre leurs distances. Ce duel est très serré puisque les équipes s’échangent la main très rapidement, au terme d’une belle action collective, Soyaux-Angoulême marque et transforme par l’intermédiaire d’Ompraret (22-27).

Les blessures se multiplient et on effectue beaucoup de changement, il y a une difficulté physique sur ce dernier match. Le bloc carcassonnais se créée beaucoup d’occasions et avance, Mikesell permet à l’USC d’y croire et Mouchous, un peu plus. Le SAXV se montre lui aussi plus dangereux et marque après une longue phase de possession dans les 5m adverses (29-32). La pénaltouche dans les dernières secondes délivre Doumenc et ses partenaires qui s’imposent sur un score fleuve mais tout de même serré de 34 à 32.

Après-match :

Carcassonne s’impose de justesse dans ce match de gala qui a basculé dans les derniers instants de la partie. Les deux petits points d’écart avec l’adversaire du jour ne permettent pas à l’USC de passer devant Nevers pour la 7e place qui s’est imposé contre Béziers. Soyaux-Angoulême n’a pas démérité dans cette partie en se montrant réaliste, mais pour eux, l’issue de ce match n’aurait rien changé car ils seraient restés à la dernière position de ce classement. Koffi et Meïté sont sortis par la grande porte, ce soir, réalisant leur dernier match en pro.

Une réaction :

“On retient la victoire dans un match assez compliqué, car on marque sur la dernière action de la rencontre.”

Joël Koffi

Les performances de la rencontre :

  • CARCASSONNE : 34
  • Koffi (1 essai)
  • Martocq (1 essai)
  • Seguy (1 essai)
  • Mikesell (1 essai)
  • Doumenc (1 essai)
  • Mouchous (1 pénalité, 3 transformations)
  • SOYAUX-ANGOULEME : 32
  • Raivono (1 essai)
  • Belzons (1 essai)
  • Dimcheff (1 essai)
  • Ugalde (1 pénalité)
  • Pehau (2 transformations)
  • Ompraret (1 essai, 1 transformation, 1 pénalité)

Homme du match Terrain Sport : Joel Koffi

LES PHOTOS DU MATCH

Categories:

Tags:

Comments are closed