Usain Bolt est né le 21 août 1986 dans la la paroisse de Trelawny (Jamaïque). Issu d’un milieu défavorisé, il passe son enfance avec son frère Sadiki et sa sœur Sherine, ainsi que ses parents qui gèrent l’épicerie locale. Il est catholique, porte la médaille miraculeuse et témoigne de sa foi au départ de chaque course. A l’école, Usain va plutôt s’intéresser au cricket ainsi qu’au football et c’est son professeur qui en voyant ses capacités, va le convaincre de poursuivre l’athlétisme. Entrant au lycée, il va être coaché par des spécialistes du sprint, Pablo McNeil et Dwayne Barrett qui vont l’encourager à poursuivre ses efforts ainsi que ces capacités athlétiques qu’il à commencé à développer. Il évoque sa scoliose : “Quand j’étais jeune, ça n’était pas un problème, puis tu grandis, et ça devient pire. Ma colonne vertébrale a réellement une mauvaise courbure. Mais si je garde mon centre de gravité bien en arrière et des muscles solides, ma scoliose ne me gêne pas vraiment. Je n’ai donc pas à m’inquiéter tant que je travaille durement, mais au début de ma carrière, ça m’a quand même beaucoup gêné, car j’étais blessé tous les ans.”

Sa carrière d’athlète débute alors à ses 14 ans durant sa troisième année au lycée en 2001 lorsqu’il remporte sa première médaille en terminant deuxième des championnats nationaux lycéens sur 200 m en 22.04. “Un gars de la campagne qui n’avait jamais été loin de la maison, ce voyage a représenté une émotion unique.” Usain commence à faire de longs voyages notamment son premier en Hongrie aux Championnats du monde d’athlétisme de la jeunesse où il ne passera pas les demi-finales mais améliorera son record personnel sur 200 m. L’athlète aligne les titres, les records personnels et pour la seconde année consécutive, Bolt est désigné par l’IAAF comme « étoile montante masculine » dans le cadre de la remise du trophée de l’athlète de l’année. C’est un personnage hors du commun qui ne cherche pas à intimider mais qui cherche à mettre en avant son plaisir pour le sprint. Il est agréable, très attaché à son pays, il aime le reggae, le dancehall et le rap. Il se sert également de sa célébrité pour soutenir les causes nationales qui lui tiennent à coeur comme une minorité de sportifs aujourd’hui.

La future légende passe professionnel en 2004, il est entraîné par Fitz Coleman. Il est sélectionné à dix-sept ans pour ses premiers Jeux olympiques, à Athènes, il est éliminé dès le premier tour du 200 m avec le temps de 21.05 après avoir ressenti des douleurs musculaires. Il refuse plusieurs offres de bourses d’universités américaines, préférant continuer à s’entraîner à l’Université de technologie de la Jamaïque à Kingston. Dans les années 2005-2006, le Jamaïcain résiste à de nombreuses blessures (aux ischio-jambiers notamment) et confirme ses performances à Osaka sur 200 m, il se qualifie pour la finale mais termine deuxième (19.91) derrière l’Américain Tyson Gay (19.76). Associé à Marvin Anderson, Nesta Carter et Asafa Powell au au relais 4 × 100 mètres, l’équipe Jamaïcaine établit en finale un nouveau record national en 37.89 et remportent la médaille d’argent derrière l’équipe des USA.

La légende commence sa carrière dans le 100 m en 2008 aux J.O de Pékin. Il fait le triplé aux jeux mais perdant le relais 4×100 m suite au test positif au dopage de son coéquipier.

Le 16 août 2009 à Berlin, un an jour pour jour après son record du monde à Pékin, il l’abaisse à nouveau et passe à 9.58 s et devient également le premier homme à améliorer trois fois de suite le record du monde. Quoi qu’il arrive c’est juste exceptionnel et démentiel ! Quatre jours plus tard, Bolt met en avant sa suprématie dans le sprint mondial en améliorant le record du monde du 200 m à un chrono sensationnel de 19.19 s. Il distance n’importe quel rival et réalise l’impossible.

Après une saison compliquée en 2010, il repart de plus belle et empoche de nombreux titres sur son passage. Deux titres mondiaux à Daegu en 2011, un triplé olympique en 2012 à Londres, un autre à Moscou en 2013. Malgré sa saison écourtée en 2014, il est trois fois médaillé d’or en 2015, puis en 2016, il réalise son troisième triplé olympique aux jeux de Rio. Sa dernière saison en 2017, a été lourde pour l’athlète, il s’incline le 5 août 2017 pour sa dernière finale de 100 m en finissant à la 3e position derrière Gatlin et Coleman. Puis, pour sa dernière course, le 12 août 2017, Usain Bolt se blesse à la cuisse gauche lors de la finale du relais 4 × 100 m, un moment très émouvant pour le sport international qui a vu chuter le “GOAT” de l’athlétisme, Usain Bolt. Cet athlète qui est fair-play et qui reconnaît plus fort que lui.

Par l’intermédiaire de son contrat avec Puma, Bolt essaie une reconversion dans le football à Dortmund sans succès, et terminera en Australie, libéré de son contrat avant le début du championnat.

L’aventure de l’athlète à été mouvementée mais il a toujours su trouver la voie du succès, par ailleurs, c’est l’un des plus grands sportifs de tous les temps.

Record du Monde du 200 m à Berlin en 19.19 s

Tags:

Comments are closed